Avril 2015 - Installation des éoliennes

 

Avec le printemps arrivent les premiers éléments des mâts des éoliennes, fabriqués à l'usine de Le Meux, en Picardie, qui ont la particularité d'être en béton sur les deux tiers de leur hauteur.

 

Une fois les mâts livrés sur le site, deux équipes de montage assemblent en parallèle les mâts des 10 éoliennes, jusqu'à atteindre une hauteur de 85 mètres. Deux nouvelles équipes monteront alors le reste de l'éolienne, à savoir le dernier tiers du mât en acier, la nacelle et les pales.

 

Cette étape devrait durer un peu plus de deux mois et les éoliennes pourront alors être raccordées une à une.

 

Voir les photos ici

Janvier 2015 - Suite des fondations

 

En ce début d'année, les travaux continuent pour la parc éolien.

A ce jour, les fondations de 8 éoliennes sur 10 ont été commencées et 3 ferraillage sont en cours cependant, le premier coulage de béton est retardé par le froid.

Novembre 2014 - Fondations

Les voiries et les plateformes de montage sont désormais prêtes à accueillir l’équipe qui réalisera les 10 fondations des éoliennes. Cette phase se décompose en plusieurs étapes :

  • La préparation de sol : les études de sols, réalisées fin 2013, ont permis de définir les dimensions des fondations qui recevront les éoliennes.
  • L’excavation : environ 1500 m3 de terre  sont prélevés au droit de la fondation, puis stockés sur place.
  • Le ferraillage : une fois le béton de propreté réalisé, l’équipe en charge du ferraillage, composée d’environ  5 personnes,  assemble les 40 tonnes d’acier qui composent chaque fondation.
  • Le coulage : pas moins d’une dizaine d’heures sont nécessaires aux 2 pompes à béton pour couler les     630 m3 de béton qui composent la fondation.
  • Le remblaiement : une fois la fondation coulée, puis étanchéifiée, la terre stockée sur site est remise en place puis compactée. Seul le volume de terre désormais occupé par la fondation, environ 630 m3, devra être évacué.

Voir les photos ici

Septembre 2014 - Raccordement électrique

En parallèle de la réalisation des accès, toutes les éoliennes sont raccordées par câble  (pour l’électricité) et par fibre optique (pour la communication).

Posés à environ 1 mètre de profondeur dans le sol, en plein champ ou en accotement de voirie, pas moins de 6,8 kms de câbles sont nécessaires pour acheminer le courant et les informations, depuis chaque éolienne jusqu’au Poste De Livraison (PDL), situé à Charleville. C’est depuis ce PDL qu’ERDF acheminera jusqu’au poste source de Montmirail, les quelques 42 000 kWh annuels que produira le parc annuellement. Voir les photos ici.

Août 2014 - Démarrage du chantier

Le 4 août, le top départ est donné. Le chantier de construction du parc éolien démarre par le renforcement des chemins, des plateformes de montages des éoliennes, d’une base vie et d’une aire de stockage, ce qui représente une surface d’environ 30 000 m².